L’Avant-Veille de l’été 2017

Tout au long de l’année, L’imprévu vous offre un regard décalé sur l’actualité en rebondissant sur les archives des médias. Des quotidiens nationaux aux télévisions locales, des émissions de radio aux médias en ligne, les infos d’hier éclairent notre présent.

par La rédaction
3 min

Un paquet de cigarettes à 10 euros ? Imaginez celui à 15 !

Champagne, caviar, bijoux sertis de diamants, sacs à main en peau de crocodile… Une liste de produits de luxe loin d’être exhaustive, à laquelle il faudra peut-être bientôt ajouter les paquets de cigarettes ! La nouvelle ministre de la Santé, Agnès Buzyn, préconise en effet de faire passer leur prix à 10 euros (contre environ 6,50 à l’heure actuelle), une hausse qui pourrait intervenir dès 2018. « Mon objectif est que la génération qui naît aujourd’hui soit la première génération sans tabac », a-t-elle lancé, déterminée.

L’Australie met le paquet

L’Organisation mondiale de la Santé l’assure, les politiques publiques centrées sur la prévention ne peuvent se suffire à elles-mêmes : réduire le tabagisme passe forcément par une augmentation des prix. Et en la matière, l’Australie fait figure de modèle, comme l’expliquait en mai 2016 le journal Le Monde.

L’un des pays les plus antitabac au monde

Depuis quelques années, l’île aux kangourous est devenue « l’un des pays les plus antitabac au monde ». Tout juste lancé le 1er janvier 2017 dans l’Hexagone, le paquet neutre « est apparu fin 2012 » chez les buralistes australiens. « Dans les magasins, les cigarettes sont cachées derrière le comptoir du vendeur, enfermées dans un placard où figure le message : ‘Fumer tue’ ou ‘Arrêtez de fumer’ », explique la correspondante du quotidien à Sydney.

Surtout, les autorités ont décidé lors des dernières années de s’attaquer au porte-monnaie. « Le prix : 26,50 dollars australiens (16,76 euros) pour l’une des marques les plus achetées dans le monde », de quoi grever le budget des fumeurs qui souhaiteraient s’en griller une. Déjà hors de prix, le paquet va continuer à augmenter « à partir de septembre 2017, chaque année, pendant quatre ans », pour finalement atteindre « près de 27 euros en 2020 ». Qui dit mieux ?

Une femme fume au soleil.
La pause cigarette, futur instant de luxe. (Illustration CC BY-SA librarianfinsen)

Les fumeurs réduits en fumée

Si l’Australie est qualifiée de pays « antitabac » notoire par Le Monde, elle le doit pour beaucoup au large étendard de mesures qu’elle a décrétées, dont certaines se montrent radicales. En effet, il n’est pas exclu d’imaginer qu’à l’avenir, fumer devienne purement et simplement illégal. Une décision musclée que certains n’hésitent pas à prôner : « le président de l’influente ONG Cancer Council Queensland, Jeff Dunn, a proposé d’interdire la vente de cigarettes aux personnes nées après 2001. » Concrètement, « cela voudrait dire que les jeunes de 15 ans n’auront jamais le droit de fumer », a expliqué l’intéressé. Le Monde rappelle que dans le Queensland, région située au nord-est du pays où vit Jeff Dunn, « environ 3 700 personnes meurent chaque année à cause du tabac ».

En attendant que cette mesure voie le jour — elle est à l’étude —, les élus à la tête du Queensland ne cessent d’allonger la liste des lieux où fumer est prohibé. Fumer peut désormais vous valoir une amende « aux arrêts de bus, de taxi, à proximité des zones réservées aux enfants, dans des rues piétonnières » ou « dans les zones de restauration ».

De Melbourne à Canberra, de Brisbane à Perth, un retour en arrière semble inconcevable, d’autant que les études montrent l’efficacité des politiques publiques de santé mises en application. « En 1993, 25% des personnes de plus de 14 ans fumaient, et elles n’étaient plus que 12,8% en 2013 », encourageant. En observant leurs homologues français, les fumeurs australiens se montreraient à coup sûr envieux. Un paquet à 10 euros ? « Chique ! »

Partez en Australie grâce à l’article du journal Le Monde, à la découverte des politiques anti-tabac d’envergue qui y sont déployées.

Thomas Deszpot 

Précédent
Suivant

Enquêtes, retours, explications, promenez-vous sur L'Imprévu